Médium

La sagesse de la lumière

Une libre interprétation des 22 arcanes majeures du tarot de Marseille.

La photographie comme médium de soi à soi au travers des cartes du tarot revisitées et des polaroids renversés.

Survolez les cartes pour découvrir leurs noms traditionnels ainsi que les significations que j’ai développé.

« La photographie, médium visuel moderne par excellence,
met à jour le modèle anthropologique selon lequel l’homme a toujours voulu s’approprier le monde en images et par l’image.”
Hans Belting 

Les premières cartes connues du Tarot datent de 1450.

Notes :

Dans le jeu traditionnel, 56 arcanes mineures complètent les 22 arcanes majeures.
Ces 56 cartes sont ensuite divisées en 4 familles : 
Coupes, Deniers, Épées et Bâtons.

Bien que les caractéristiques allégoriques que l’ont connait aujourd’hui sont éditées à Marseille depuis 1760, ce n’est qu’au XIXème siècle que son appélation devient « Tarot de Marseille ».

Le saviez-vous ?

Le tarot le plus répandu chez les anglophones depuis le XXème siècle est le « Rider-Waite Smith Tarot » et il a été illustré par une femme : Pamela Colman-Smith. Ce tarot ce veut à la fois initiatique, symbolique et divinatoire. En savoir plus.

Entre 1978 et 1998, Niki de Saint-Phalle se consacre à la création du « Jardin des Tarots » à Garavicchio, dans le sud de la Toscane. Pour découvrir ces 22 sculptures, c’est par ici.

La force des archétypes du tarot et de sa représentation des vingt-deux étapes d’une vie rendent son principe indémodable. Chaque année, de nouvelles versions fleurissent par milliers.
Celle-ci vous a plu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *